Partager

Mise à jour des fréquences d’analyses des critères de paiement du lait à la qualité à partir du 1er Juillet 2023

Dès le 1er Juillet 2023, les fréquences d’analyses pour les livraisons de lait seront celles-ci :

Critère analyséFréquence d’analyse
Teneur en matière grasse (TB) et en matière protéique (TP)A chaque livraison de lait
Point de congélation
Teneur en cellules somatiques
Résidus d’antibiotiques
Germes à 30°CAu moins 2 par mois
Spores butyriquesAu moins 1 par mois d’Avril à Septembre, 2 par mois d’Octobre à Mars

Les analyses d’urée seront également faites à chaque prélèvement, mais elles n’entrent pas dans le paiement du lait.

Les principes du paiement du lait en fonction de sa composition et de sa qualité hygiénique et sanitaire font l’objet d’un accord signé entre les trois collèges de l’interprofession laitière nationale.

Producteurs, Coopératives et Industriels laitiers œuvrent ainsi pour préserver et améliorer la qualité du lait et des produits laitiers au plan national, mais également au niveau régional.

Un nouvel accord national a été signé, puis étendu par accord ministériel le 11 mai 2022, ce qui rend son application obligatoire. Ce nouvel accord harmonise, comme les précédents, les modalités de détermination des critères analysés, et fixe les fréquences minimales d’analyses.

Afin d’accompagner la mise en place de ces nouvelles fréquences d’analyses, les collèges membres de l’interprofession travaillent à un accord interprofessionnel régional qui fixera notamment les règles de gestion des écarts pour chaque critère, ces nouvelles dispositions seront connues au cours de l’été.

Découvrez également nos actualités du moment

Retour sur les STEP !

Actualités

Retour sur les STEP !

Bilan sur les Sessions Techniques d’Elvup ! Les Sessions Techniques d’Elvup, ou STEP, ont été un véritable succès grâce à […]

Lire la suite