Partager

Piloter son élevage dans un environnement bouleversé

Elvup a tenu son Assemblée générale le 7 juin 2022, consacrée cette année au thème « Piloter son élevage dans un environnement bouleversé » traité sous l’angle économique.

Retrouvez ci-dessous :


Le contexte

Depuis deux ans, les éleveurs prennent de plein fouet une succession de crises qui bousculent les prix du marché ainsi que leurs repères de pilotage.

La crise sanitaire a d’abord provoqué un ralentissement généralisé de l’économie, entrainant une baisse des prix.

L’effet « reprise » qui a suivi a eu pour conséquence une inflation des prix.

La guerre en Ukraine est venue ajouter de la tension sur le cours des céréales, des oléagineux et de l’énergie.

L’évolution des coûts de production depuis 2005
(source : IPAMPA)
  • 2005 – 2020 
    « Augmentation naturelle » du coût de production de +1,67% par an 
  • 2020 – 2021 
    Augmentation de +9% => 1ère ALERTE 
  • Janv. – Fév. 2022 (avant la guerre en Ukraine)
    +10,3% par rapport à 2021 en seulement 1 mois
    => 2ème ALERTE, pic d’inflation inédit d’une année sur l’autre 
  • Janv. – mai 2022 (après 3 mois de guerre en Ukraine) 
    +20% en 5 mois => augmentation sans précédent
Impacts records sur les prix
(chiffres : mai 2022)
  • Colza : +15,6%
  • Blé : +55%
  • Maïs grain : +37%
  • Pétrole : +24%
  • Fioul : +31%
  • Gaz : >65%
Souhaitez-vous en savoir plus sur le contexte ?

Les équipes d’Elvup sont à votre disposition


Les impacts économiques sur les élevages 

L’évolution des charges opérationnelles et des charges de structure est significative. Actuellement, on estime que le coût de production lait/viande varie :

  • Par 1000L de lait/an : entre 530€ à 650€
  • Par vache laitière/an : entre 3700€ et 4530€
  • Soit +20% de charges en moyenne

Parallèlement – et c’est la bonne nouvelle ! – les prix du lait conventionnel et de la viande ont augmenté de manière significative.

Pour le moment, la compensation par le prix du lait est un peu moins élevées pour les AOP comparativement aux conventionnels.

D’après les projections de l’IDELE, malgré le contexte de charges élevées, de par la hausse des produits viande et lait, les marges en 2022 sont pour le moment meilleures que celles de 2021 (voir l’exemple ci-contre).

Concrètement, une exploitation de 85 vaches laitières produisant 680 000L par an et réalisant 30 réformes, dégagerait :

  • 39 950€ de charges annuelles
  • 46 000€ de produits
  • Soit 6050€ de marge positive

Les stratégies à adopter 

Dans ce contexte incertain, où tous les prix augmentent, y compris les produits, il est important de raisonner « MARGE » et non pas charges.
Plusieurs leviers et outils sont à la portée des éleveurs pour optimiser rapidement les marges.
Les conseillers Elvup les accompagne à chaque étape :

audit

Etablir un prévisionnel et le mettre à jour régulièrement pour :

  • Estimer le montant de charges au regard du contexte actuel
  • Fixer un objectif de productivité par vache afin de couvrir les frais divers
  • Identifier, en fonction, les animaux à réformer
  • Anticiper les périodes plus délicates (vérifier la trésorerie, prévoir un financement, etc.)
vaches-primeholstein

Définir le seuil de production minimale à atteindre par vache avant réforme pour :

  • Couvrir le coût de la ration
  • Payer les autres postes de charge
  • Rémunérer le travail
normande

Engraisser ses réformes ?

Cela va dépendre du coût de la ration versus du coût de la viande du moment. Elvup établit des hypothèses et oriente l’éleveur vers l’option la plus rentable.

Nutrition bovins

Economiser l’aliment ?

Cela est possible à condition que l’économie réalisée n’engendre pas une baisse de productivité.

Elvup calcule, grâce à son rationneur « Nutri’up », les impacts d’un changement de ration sur les objectifs de production et vous conseille sur la meilleure stratégie à adopter.

Attention, toutefois, à ne pas économiser d’aliments sur les génisses de moins d’un an (particulièrement les moins de 6 mois) et vaches taries. Ces animaux construisent leur potentiel et celui de leur descendance ou préparent leur prochaine lactation.

Par contre, il peut être pertinent d’étudier la question du nombre de génisses à élever.


Rationneur Nutri’up

Elvup a développé un rationneur pour vaches laitières capable de calculer des rations performantes techniquement et économiquement.

Cet outil intègre les meilleures références nationales et internationales (Systali-INRA 2018 ; NASEM-USA) que les experts d’Elvup ont enrichi avec plus de critères d’appréciation et son expérience du terrain.

nutrition bovins

Choisir les aliments

Elvup conseille les éleveurs pour :

  • Optimiser les rations en choisissant les aliments adéquats
  • Corriger les fourrages
  • Acheter au meilleur rapport qualité / prix grâce à l’outil « Le Concentré de la semaine »

Le Concentré de la semaine

Elvup a développé un outil de suivi des cours et cotations permettant de repérer chaque semaine le meilleur aliment disponible sur le marché en fonction de sa composition, de sa valeur nutritive et de son prix.

Dans ce contexte de fluctuation des prix, Elvup aide à identifier facilement les produits surcotés ou sous-cotés.

Tableaux de bord Elvup

Contractualiser

Contractualiser alors que les cours sont historiquement haut est aujourd’hui un pari. Personne ne sait jusqu’où les prix vont monter ou redescendre…

Besoin d’un accompagnement personnalisé ?

Les équipes d’Elvup sont à votre disposition


Ces pages peuvent vous intéresser

Audit économique

Audit économique

Améliorez la rentabilité de votre élevage en gérant vos marges et vos charges Elvup réalise l’audit économique de votre atelier […]

Lire la suite
Présentation

Présentation

Une entreprise de conseils et de services aux éleveurs Nos experts valorisent les bonnes pratiques et améliorent vos performances.Nos préconisations […]

Lire la suite


Découvrez également nos actualités du moment

Retour sur les STEP !

Actualités

Retour sur les STEP !

Bilan sur les Sessions Techniques d’Elvup ! Les Sessions Techniques d’Elvup, ou STEP, ont été un véritable succès grâce à […]

Lire la suite