Partager

Comment économiser de l’électricité sur un bloc traite ?

La consommation électrique du bloc traite représente environ 20 % de la consommation totale d’une exploitation laitière.

Le tank à lait est le plus gros consommateur d’énergie (environ la moitié de la consommation du bloc traite).

Vient ensuite le chauffe-eau , puis la pompe à vide et les consommations diverses.

répartition consommation énergétique

Un bon entretien et emplacement

Le tank

Un bon entretien du système de refroidissement du tank à lait est essentiel pour économiser de l’électricité. Il est nécessaire de le dépoussiérer et de le nettoyer régulièrement (éviter le nettoyeur haute pression qui risque d’endommager le matériel). L’idéal étant de prévoir sa mise en place à l’extérieur ou à défaut dans un endroit pourvu d’une ouverture permettant un apport d’air frais (économie jusqu’à 20%).

« Il est dit que le tank doit fonctionner en refroidissement seulement pendant une heure après la fin de la traite. »

Le chauffe-eau

Bien que celui-ci soit toujours bien équipé en isolant, il est préférable de le placer dans un local tempéré afin d’éviter les déperditions thermiques, mais aussi de sélectionner son emplacement afin de limiter la distance entre le système de production et la consommation. Un bon entretien et détartrage permet aussi de réduire considérablement sa consommation.

Investir pour économiser

Il faut en moyenne 27Wh pour refroidir un litre de lait de 35° C à 4° C. Deux appareillages permettent de réduire les consommations du tank à lait :

  • Le pré-refroidisseur : abaisse la température du lait avant son arrivée dans le tank (peut atteindre une économie de 50 % de consommation d’électricité)
  • Le récupérateur de calorie sur le tank : permet de créer un échange thermique entre le gaz du tank et l’eau (peut atteindre une économie de 80 % sur la consommation du chauffe-eau). On arrive à produire une eau à 55 ° C sans consommation électrique.

La mise en place d’un variateur de vitesse sur la pompe à vide de la machine à traire permet de faire une économie d’énergie jusqu’à 60% sur la consommation du groupe à vide.

Il existe deux types de chauffe-eau permettant des économies d’énergie :

  • Le chauffe-eau solaire : gain de 50 %, retour sur investissement environ 18 ans
  • Le chauffe-eau thermodynamique : gain de 70 %, retour sur investissement environ 15 ans

Découvrez également nos actualités du moment